Le blanchiment des dents est l’une des interventions les plus douces qui, de façon prouvée, n’attaque ni l’émail, ni la dentine et ne représente aucun risque pour la vitalité de la dent.

Sa base chimique est le même composant que les  colorants pour cheveux : l’hydrogène-peroxyde. Dès que ce mélange s’active, l’oxygène qui s’y libère passe à travers l’émail et blanchit les matières colorantes accumulées pendant des années dans la dent.

N’ayez pas peur, la différence entre la taille des molécules colorantes et celle des molécules d’oxygène est proportionnelle à une maison et une balle de tennis. Si les colorants « taille maison » pouvaient passer sans problème à travers la surface de la dent (c’est le signe de la couleur sombre), alors l’oxygène « la taille balle de tennis » n’endommagera pas non plus la structure de la dent. Un meilleur résultat est possible en augmentant la dose. Dans ce cas, il faut faire attention à la gencive également, le contact avec le produit chimique peut être désagréable.

Nous avons obtenu d’excellents résultats avec la méthode de blanchiment américaine combinée ZOOM AP. Ici la concentration est augmentée grâce à l’emploi d’une lampe UV et d’un catalyseur à base de fer-ion. A la suite d’une intervention de 2 heures, le patient obtiendra une couleur 6-8 plus claire par rapport à la sienne en utilisant une gouttière blanchisseuse pendant une semaine, à raison d’ une demi-heure par jour.

En cas de besoin, le processus peut être répété tous les 2-3 ans, mais vos dents ne seront plus aussi sombres qu’avant le blanchiment. Cette méthode adaptée à vos besoins est dans tous les cas plus efficace que les produits blanchisseurs courants des magasins.

Il est important de consulter le dentiste dans le cas où le patient a des obturations. Etant donné qu’avec cette méthode, seules les dents blanchissent, le obturations pas bien visibles sembleront d’un coup plus sombres.